Maninjau en basse saison (08/12/13)

Publié le par L'idrealiste

J'arrive avec un bus local depuis Bukittinggi. Comme pour arriver au lac Toba, qui est 500 km plus au nord dans Sumatra, nous descendons une route en lacets (44 virages numérotés) avec une vue d'ensemble sur le lac. Celui ci est ridicule en comparaison de Toba, avec seulement 17 km sur 8, et même pas une île au milieu. A lors que l'île au milieu de Toba fait environ 50 km sur 15.

Mais c'est beau, et j’aperçois, intrigué, des volutes qui montent du lac. En fait, c'est juste des reflets, l'illusion est forte.

On me dépose a Maninjau, le village éponyme du lac, et la, waouh, personne ne me tombe dessus pour me vendre un hôtel ou un trek !

Je descends 300 mètres et aperçois Bob, attablé a un Warung (mini resto typique avec une petite vitrine derrière laquelle vous attendent du poulet ou du poisson, 2 ou 3 légumes, du piment, et bien sûr du riz)

J'y entre (dans le warung)

Bob est australien, il n'a qu'une main (c'est vrai mais je ne le précise que pour la rime). Il vit 6 mois de l'année ici, dans un guesthouse dans lequel il loue un bungalow. Il me raconte aussitôt qu'il est très content car ce matin, rencontrant un couple dont l'enfant a un bec de lièvre particulièrement gênant, il a pu les informer du fait qu'une association pratiquait gratuitement l'opération chirurgicale adaptée, en se déplaçant dans plusieurs grandes villes de Sumatra. J'ai bien compris son plaisir, et j'ai gardé le nom de l'association en tête : Children of Sumatra.

Je passe quelques jours sympathiques, le lac est presque chaud, c'est la saison des pluies, il n'y a pratiquement aucun touriste, et les brumes et les nuages donnent des paysages délicieux.

Je suis venu seul, pour me retrouver un peu, mais concrètement, ce soir, je suis en train de boire une bière, car je suis raisonnablement alcoolique.

A l'instant, un muezzin vient de commencer un appel a la prière depuis une mosquée des alentours. Dans les villages, les appels sont chantés mais surtout assez libres, toujours différents, très poétiques et agréables.

Mais je reste athée, alcoolique, et je vous aime.

 

Lac Maninjau

Publié dans VOYAGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article