Dalam rumah, c'est mieux qu'à la maison ! (23/11)

Publié le par L'idrealiste

Les retrouvailles avec la famille indonésienne ont été l'occasion de faire ripaille nuit et jour à 25 environ dans une maison de 40 mètres carrés. Il y a un matelas, qui nous est laissé parce qu'un blanc c'est fragile, et puis en fait ils ne dorment pas beaucoup durant les retrouvailles.

Ma fille était un peu perturbée les 2 premières nuits, moi je souffre en silence du début à la fin.

On mange du riz 3 à 4 fois par jour, du riz simple avec un peu de légumes ou pas et un dés à jouer de poulet ou de poisson, du riz gluant cuit dans des bambous avec du lait de coco, du riz gluant sucré cuit dans des feuilles de bananiers, et un fruit, parfois, parce que c'est rare et cher à la campagne, étonnamment.

La famille est incroyablement chaleureuse. Il se sentent complet quand ils sont en famille, ça saute aux yeux.

La nuit, la lumière reste allumée, ils ont brulé 5 tortillons anti-moustique à l'intérieur, on respirait la fumée de la cuisine attenante et des clopes, et les moustiques donc, malgré tout, qui faisaient ripaille, eux aussi.

Avec ma fille pas encore propre à deux ans et demi (les enfants ici le sont vers un an), et moi tout vermoulu par les nuits incomplètes dans le confort spartiate, la nourriture frugale et le quotidien assis par terre, nous leur faisons sûrement penser à d'étranges handicapés. Mais ils restent gentils, accueillants, chaleureux, simples, toujours de bonne humeur.

 

indonesie-0478.JPG

Publié dans VOYAGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article